Comprendre les IFC

11 voix contre… 0 ! C’est le résultat du vote en septembre 2012 de labellisation par l’ISO de la release 4 des IFC. Après six mois de travail et une succession de révisions, la version IFC4 a été publiée en mars 2013. Elle intègre les traductions françaises transmises fin 2012. Une documentation riche et beaucoup de nouveautés à découvrir dont l’intégration d’exemples. Quant à la publication en tant que norme ISO (16 739)… elle est enfin effective.

Le groupe de travail de standardisation pour les IFC

Pour développer le modèle IFC, buildingSMART a recherché  l’expertise du groupe SC4 en matière de technologie  de standardisation.  Ce groupe de travail, très ouvert, s’occupe des normes  des données industrielles, du manufacturing  et des machines, le bâtiment étant ici considéré comme un produit. De plus, pour le renouvellement du modèle IFC, BSI s’est appuyé sur l’ISO. D’un autre côté, les IFD ont, eux, été développés  dans le cadre du groupe TC57-SC13, piloté par les norvégiens, qui gèrent la description des produits du bâtiment et leurs catalogues. Récemment, le groupe TC57-SC13 a demandé que les IFC lui soient rattachés,  afin qu’ils soient gérés dans le même lieu que les IFD. Cependant, la compétence  technologique et méthodologique de la normalisation des IFC se trouve dans le groupe SC4 d’après les spécialistes du modèle. Mediaconstruct, par l’intermédiaire de Jean Brangé, suit de près cette question.

Historique et contexte : de la norme STEP à l’ISO/PAS 16739

L'interopérabilité se définit comme la capacité d'un système ou d’un produit à travailler avec d’autres systèmes ou produits sans un effort particulier de la part de l’utilisateur. Un exemple d’interopérabilité : les téléphones mobiles. Lorsque j’appelle quelqu’un, je ne me préoccupe pas de savoir quel est son opérateur ; si je franchis une frontière, un autre opérateur prend le relais sans une intervention de ma part. De même, la consultation d'un site Internet ou l'envoi d'un courrier électronique que nous pratiquons quotidiennement ne sont possibles que parce que tous les opérateurs respectent un certain nombre de standards informatiques. Pour améliorer l'interopérabilité des logiciels pour la construction, un standard était nécessaire : c'est ce qui a motivé la création de BuildingSMART en 1995 et le développement des IFC.

STEP signifie "STandard for Exchange of Product data". L'objectif de cette norme internationale (ISO 10303) est de décrire un produit tout au long de son cycle de vie, et indépendamment de tout système informatique. Le début des travaux du comité de normalisation ISO TC 184/SC4 remontent à 1984 et près de dix ans se sont écoulés avant la publication de la première version de la norme STEP en 1994. L'usage de STEP est recommandé dans "Référentiel Général d’Interopérabilité - Interopérabilité Technique - Normes et recommandations" publié par la Direction Générale de la Modernisation de l’Etat (règle RIT0018 page 25). Dès le début de ses développements, BuildingSMART a adopté plusieurs résultats de la norme STEP :

  • Le langage de description de modèles de données EXPRESS avec lequel sont décrites les différentes versions des IFC ,
  • Le format neutre pour l'échange de fichiers (le format de fichier IFC est spécifié dans la partie 21 de la norme ISO 10303),
  • Des modèles génériques comme ceux qui traitent de la géométrie et de la topologie, qui ont été adaptés aux principes de modélisation retenus par BuildingSMART.

Depuis novembre 2005, l'ISO a attribué aux IFC la référence ISO/PAS 16739. « PAS » signifie "Specification publiquement disponible", ce qui est réservé à des spécifications élaborées à l'extérieur de l'ISO et ayant fait l'objet d'un vote positif de la majorité des pays membres du comité.  L'homologation porte sur un sous-ensemble de la version IFC2x. Le statut de PAS est accordé pour une période de 3 ans, reconductible une fois. Cette période a été mise à profit pour réaliser des travaux d'harmonisation et permettre aux IFC de devenir une norme internationale homologuée en mars 2013.

Toujours d'actualité !

Copyright 2017 Mediaconstruct

Création site Internet CMS DNN7 Platform – Agence Web Altamys