Le blog du BIM

Le blog du BIM

Par Mediaconstruct, chapitre français de BuildingSMART

Thèmes

  • Guide methodologique de convention de projets en BIMMise en ligne d'une première version de ce guide par Mediaconstruct et suivi par le PTNB
  • openBIM en vidéoPas plus de 5 min. pour mieux comprendre à quoi vous sert l'openBIM
1 2

Le web sémantique en pratique : quelles applications pour le BIM ?

R&D et BIM

Le web sémantique fait de plus en plus parler de lui. Si l’on a expliqué en quoi cela consiste, via l’interview d’Ana-Maria Roxin en octobre dernier, quelles en sont les applications concrètes pour les utilisateurs de la maquette numérique ? Active 3D, composante du groupe Sopra Steria, a financé les recherches du Laboratoire LE2I (Unité Mixte de Recherche 6306 du CNRS) sur le sujet. Son directeur, Tony Gomes nous expose les intérêts de cette approche dans le cadre d’un projet de gestion de patrimoine en BIM.

Tony GOMES,
directeur d'Active 3D

Quelles étaient vos attentes concernant le web sémantique ?
Tony Gomes : Active 3D est une plateforme digitale pour l’exploitation technique et environnementale des parcs immobiliers au sein du groupe Sopra Steria. Une plateforme telle que la nôtre, très ancrée dans le Cloud, se doit de fédérer des dizaines de milliers d’actifs immobiliers, décris avec des données multiples et de tous types (littéral, documentaire et/ou géométrique). Afin d’en tirer des informations utiles, il est nécessaire non seulement de « faire parler » ces données mais aussi que le message transmis corresponde aux besoins de chaque acteur en fonction de la mission exercée.
Notre première attente était donc de pouvoir accéder à de l’information pertinente. Le web sémantique permet en effet de déduire de données primaires, des informations secondaires synthétiques et intelligentes qui aident à mieux comprendre le bâtiment. Si l’on s’interroge sur la surconsommation d’une pièce en chauffage, l’objectif est que la maquette soit en mesure de traiter les données afin de conclure d’elle-même quelle est la source du problème (un chauffage laissé allumé le week-end, des fenêtres mal isolées, etc.). Automatiser cette déduction rendrait un service rapide et pertinent à tous les acteurs.
Notre seconde attente portait sur la vitesse d’obtention de ces réponses. Etant donné que le BIM peut représenter une base de données colossale, nous voulions que ces déductions soient réalisées en un clic/touçé quel que soit le nombre de données à traiter ou leur nature. Savoir combien il reste de diagnostics amiante à réaliser sur un grand nombre de bâtiments avant de pouvoir débloquer les travaux permet de mieux s’organiser en conséquence et de gagner du temps. Nous étions donc aussi dans une logique de performance.

Comment intégrer le web sémantique à une plateforme BIM ?
T.G. : Il faut noter que l’implémentation du web sémantique dans une plateforme BIM a non seulement un impact sur son architecture, mais cela exige aussi que les technologies sur lesquelles repose cette dernière ne datent pas de plus de 2 ou 3 ans.
Notre plateforme est openBIM depuis son origine car nous souhaitions une réelle interopérabilité telle que l’âme du BIM l’exige. Cela nous a permis d’intégrer les recherches de l’Université plus aisément, même s’il nous a fallu effectuer des mises à jour. Nous avons ainsi introduit dans la plateforme une base de données SQL combinée à du Graph, afin de gérer un grand nombre de données avec diverses possibilités d’accès. D’autre part, nous avions des contraintes concernant la visualisation. Celle-ci devait être possible quel que soit le périphérique, la taille de l’écran – tactile ou non, le type de connexion, la taille du patrimoine et le profil de l’utilisateur. Les données pertinentes devaient pouvoir être extraites et s’afficher sans installer aucun logiciel sur le périphérique de lecture, soit une lecture à 100% web via Internet. Afin de répondre à ces exigences, et de maitriser le plus possible les risques, nous avons donc développé notre propre visualisateur de maquette numérique openBIM.
Aujourd’hui nous avons implémenté la base de données sur la fonction de recherche de la plateforme BIM et nous enrichissons le visualisateur. Mais, nous devons encore intégrer la partie « intelligence artificielle » qui assure la partie déductions.

Quels en sont les avantages concrets du web sémantique dans le cadre d’un projet BIM ?
T.G. : Implanté dans une maquette BIM, le web sémantique sera très utile dans le cadre de la gestion de patrimoine. Il permet d’effectuer une recherche sur parc de plusieurs milliers de bâtiments et d’obtenir les résultats rapidement. Les utilisateurs de la maquette pourront mener leur mission dans des délais plus courts mais aussi facilement grâce au système de déductibilité.
D’autre part, le service web sémantique est à même de traiter tous types de données quel que soit leur format. Il favorise donc l’interopérabilité.


Logo Mediaconstruct
Cet article est une création originale de Mediaconstruct






Informations de contact